Accès

Nos chaussures d'hiver pour homme protègent le pied sans restreindre sa liberté.

Avec les chaussures d'hiver, la chaleur du mouton retourné ou du loden succède aux rayons chauds du soleil sur les pieds. Dans les formes closes et protectrices des chaussures d'hiver pour homme idéalsko, le pied est certes moins libre que dans une paire de sandales, mais il profite d'une belle liberté pour opérer ses mouvements naturels vitaux. En effet, les chaussures de nos collections ont toutes une forme anatomique ample où le pied se meut totalement à l'aise, ainsi qu'un bout légèrement asymétrique à l'image du dégradé de taille des orteils, et parfois même une semelle extra-large, garante d'un chaussant encore plus spacieux. Dans nos chaussures d'hiver pour homme, les orteils sont libres d'exercer leurs mouvements réflexes, car le pied est maintenu, dans une chaussure idéalsko, au niveau de la tige et à l'arrière. Les orteils ne « touchent » pas au bout, ils peuvent donc se plier, s'écarter et se redresser comme quand on marche pieds nus. C'est, justement, le fameux effet « comme pieds nus » des chaussures idéalsko, et le facteur décisif qui permet aux pieds d'être correctement irrigués et de rester chauds. On voit donc l'importance que revêt le choix de la pointure. Les orteils doivent pouvoir exécuter leurs mouvements naturels. S'ils touchent au bout, c'est que la chaussure est trop petite. Le pied est comprimé et risque de se refroidir, en particulier. Si vous hésitez entre deux pointures, nous vous conseillons, en conséquence, de toujours opter pour la plus grande des deux.

Quelle est la bonne doublure pour vos chaussures d'hiver homme ?

Alors que certains hommes sont toujours transis, d'autres ont toujours trop chaud. Les premiers pourraient être tentés par la doublure en mouton de la boot d'hiver MICK ou celle du mocassin d'hiver FAVORIT, et ils auraient raison, car la peau lainée fournit une chaleur respirante et gère naturellement la transpiration, qui est aspirée par les fibres, puis évacuée à travers le cuir. L'évaporation de l'humidité qui s'accumule dans la chaussure est primordiale, car bien au sec, le pied tend moins à se refroidir. La fourrure de mouton est toutefois à privilégier à l'occasion des grands froids et aux sorties hivernales en pleine nature. En ville, une chaussure d'hiver pour homme doublée de textile chaud comme MELTON, ou de loden comme NARO, est amplement suffisante. Car avec une chaussure d'hiver pour homme Concept Nature, la charte de fabrication des chaussures idéalsko, le simple fait de marcher suffit à réchauffer les pieds. Quant aux hommes qui ont toujours trop chaud, y compris aux pieds, nous leur conseillons nos chaussures doublées microfibre, de cuir ou même sans doublure, également proposées dans la collection Automne-Hiver de notre boutique en ligne.